Select Page

Comment vaincre la dépendance affective ?

Comment vaincre la dépendance affective ?

Heureux ceux et celles qui réalisent et qui acceptent qu’ils sont sous l’emprise d’une forme de dépendance affective. Cette acceptation constitue, en effet, le processus déclencheur qui permet de vaincre la dépendance affective, de la rompre et d’en guérir une fois pour toutes. Ce que vous souhaitez maintenant, plus que tout, c’est de parvenir à l’autonomie affective, de reprendre le contrôle et de ne plus souffrir d’une situation dans laquelle vous vous sentez emprisonné(e).

Voici une bonne nouvelle : il est possible de vaincre la dépendance affective et d’en venir à bout. Il est possible de redevenir la personne que vous êtes vraiment : vous-même. Peu importe les raisons pour lesquelles vous êtes devenu(e) dépendant affectif en premier lieu, vous aussi parviendrez à guérir pour reconstruire une relation amoureuse solide et durable en ne tombant plus dans le piège de la dépendance affective. Il existe en effet des thérapies pour vaincre la dépendance affective !

Pourquoi la dépendance affective est-elle vécue comme un gouffre émotionnel ?

Vous l’aimez et vivez, ensemble, une relation fusionnelle. Où est le problème ? A quel moment cette relation peut-elle devenir toxique ? Lorsqu’un couple est équilibré et que chacun vit sa relation amoureuse pleinement, en s’acceptant l’un et l’autre tel que l’on est et en s’acceptant soi-même, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Dans une relation où l’un des partenaires (ou les deux) est dépendant affectif, cette personne tend à douter en permanence des sentiments de sa moitié et à demander, pour se rassurer, des preuves d’amour constantes. Il lui est difficile, voire impossible, d’être séparé de son (sa) partenaire pendant plus de quelques instants… et les conflits sont nombreux car la dépendance affective est vécue comme une emprise sur l’autre, accompagnée d’interdictions et de tabous. Le dépendant affectif vit très mal les sorties de son partenaire entre amis, ses relations avec sa famille ou ses collègues de travail… Le problème peut aller bien plus loin et se transformer en surdépendance affective qui va jusqu’à empêcher le partenaire de sortir, ne serait-ce qu’un instant…

Le moteur de la dépendance affective est un sentiment d’abandon puissant : la peur d’être seul et délaissé, de perdre son âme sœur. Les conflits augmentent, les relations se détériorent et la vie à deux prend fin dans un marasme émotionnel compliqué et douloureux pour chacun des partenaires.

Retour aux sources

Pourquoi moi ? Comment ai-je pu devenir dépendant affectif ? Comment en sortir et rompre avec la dépendance affective ? Il faut savoir que le passé d’une personne joue un rôle essentiel dans son comportement et dans ses émotions. Le passé personnel ou sentimental est certainement la cause de la dépendance affective dans laquelle vous êtes tombé(e). Pour vaincre la dépendance affective, il faut donc retourner dans le passé et en chercher la cause profonde pour pouvoir tirer un trait définitif sur le problème une fois qu’il aura été identifié pour guérir et aller de l’avant.

Le retour dans le passé se fait soit au niveau de l’enfance (avez-vous manqué d’amour lorsque vous étiez enfant ? quelle était votre relation avec votre père ? avec votre mère ? etc.) soit dans vos relations sentimentales passées (avez-vous vécu un adultère ? une trahison ? etc.). Quel qu’il soit, votre vécu a nécessairement une relation étroite avec la personne que vous êtes aujourd’hui. Pour corriger les défauts dont vous voulez vous débarrasser – et donc pour sortir de la dépendance affective – il vous faut mettre le doigt sur le ou les problèmes à la source de la dépendance dont vous souffrez terriblement.

Vaincre la dépendance affective : quel est l’objectif ?

Chercher les causes du passé est une chose. Pour aller de l’avant, il vous faut visualiser la situation dans laquelle vous aimeriez être lorsque vous aurez combattu la dépendance affective une fois pour toutes. Que souhaitez-vous être dans quelques semaines ou quelques mois ? La réponse est au plus profond de vous-même et vous seul(e) pouvez la définir. Voici quelques pistes qui vous aideront certainement dans votre réflexion et dans votre démarche :

  • Je veux vivre une relation de couple sereine et être heureux(se)
  • Je veux avoir confiance en moi-même et avoir confiance en la personne que j’aime
  • Je veux pouvoir me montrer tel(le) que je suis vraiment pour que ma moitié m’accepte sans me juger
  • Je veux pouvoir être autonome et être heureux sans avoir besoin de quiconque
  • Je ne veux plus souffrir
  • Je veux reprendre le contrôle de mes émotions

Les solutions pour vaincre la dépendance affective

Pour aboutir à la situation idéale dont vous rêvez, il vous faut suivre un parcours dont les axes se situent autour du développement personnel. Vous allez devenir une meilleure personne, apprendre à vous aimer vous-même et arriver à vos fins pour atteindre un équilibre dans votre vie personnelle, sentimentale, amicale, familiale et professionnelle.

Reprendre le contrôle de votre propre personne est un processus qui demande du temps : de 2 à 3 mois environ, pour que vos habitudes changent à long terme et pour que les solutions que vous mettez en œuvre soient durables. Il vous faut donc apprendre à être patient(e) pour sortir de la dépendance affective.

Commencez par élargir votre cercle social et à sortir de chez vous, à voir du monde (famille ou amis) pour ne plus vous replier sur vous-même. Passez du temps avec les personnes qui vous font du bien. Vous avez besoin de ces personnes pour votre équilibre personnel, souvenez-vous en.

Pour renverser le processus d’aliénation dans lequel vous êtes actuellement et réussir à sortir du dysfonctionnement qu’est la dépendance affective, il vous faut apprendre à vous respecter vous-même. Un travail de développement personnel qu’il convient d’effectuer avec un professionnel, comme un coach spécialisé en relations sentimentales, un psychothérapeute ou un psychanalyste. Ce professionnel vous aidera à accorder de l’attention à ce que vous ressentez, à découvrir la personne que vous êtes vraiment et à apprivoiser vos émotions.

Il existe d’autres formes de thérapies complémentaires comme l’hypnose ou même les médecines douces, à considérer comme un support additionnel au processus de guérison.

About The Author

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *